Sélectionner une page

Intervalles à la Guitare : Bien Débuter

par | Oct 23, 2022 | Avenue du blog | 2 commentaires

Voilà un outil d’analyse qui va changer votre vision de jeu : les intervalles à la guitare. Lorsque l’on débute la composition et l’improvisation sur sa guitare, on commence en général par apprendre par cœur les positions d’une gamme sur le manche . Mais au bout du compte, on ne comprend pas vraiment ce qu’on fait, et pourquoi telle gamme sonne comme ça. S’en suis un apprentissage bête et méchant des différentes positions.

Cet article se basera sur la guitare, car c’est mon instrument principal. Mais la notion d’intervalles est commune à tous les instruments mélodiques.

Voyons pour commencer l’utilité d’apprendre cette notion d’intervalles.

 

Pourquoi penser en terme d’intervalles à la guitare ?

 

intervalles à la guitare

1- Les intervalles : pas que pour la guitare…

Imaginez un instant : vous êtes en train d’improviser lors d’un bœuf avec 2 amis dont un au piano et l’autre au violon…

Vous vous voyez leur expliquer votre petit solo en parlant de numéros de cases, de cordes, etc ? Non, bien évidemment.

Si en revanche vous dites que vous êtes sur une gamme pentatonique mineur de sol, que vous commencez le solo sur la tierce mineure, puis la 7ème mineure pour remonter sur la quinte et la quarte, c’est plus parlant pour eux. Ils pourront retranscrire facilement sur leur instrument (pour un peu qu’ils ont appris les intervalles et lu cet article ^^).

 

2- Une meilleure visualisation et liberté

Je ne dis pas qu’apprendre les positions des gammes est inutile. On commence tous ou presque par apprendre les positions de la pentatonique mineure par exemple, dont je parle dans cet article.

Mais tenter d’apprendre par cœur toutes les positions peu s’avérer long et moins constructif que d’apprendre les intervalles à la guitare d’une gamme.

Si vous connaissez les intervalles qui composent une gamme, et la distance qui les séparent, alors vous êtes capable de la retranscrire sur tout le manche !

 

3- Une meilleure compréhension des gammes

Grâce aux intervalles, vous allez comprendre ce qui fait la particularité d’une gamme ou d’un mode. Cela permet de capter pourquoi telle gamme ou mode sonne différemment.

Mais surtout vous allez apprendre à reconnaitre la ou les notes caractéristiques d’une gamme ou d’un mode. Cette fameuse note qui change tout et donne la couleur, l’ambiance. Par exemple une sixte majeure pour le mode dorien. Vous saurez ce qu’est une sixte majeure et sa distance par rapport à la fondamentale, donc vous saurez la retrouver et vous appuyer dessus.

 

Comment fonctionne les intervalles à la guitare et en musique de manière générale ?

 

questionnement

1- Une notion de distance

Oui. Pour comprendre les intervalles, imprégnez-vous bien du terme « distance » !

Un intervalle est en fait la distance entre 2 notes. Cette distance s’exprime en demi-ton ou en ton. Chaque intervalle porte un nom, par exemple la note DO est la « tierce mineure » de la note LA.

Si je garde l’exemple ci-dessus, la tierce mineure d’une note, peu importe laquelle, sera toujours située 1 ton et demi au dessus.

Pour rappel : Sur une guitare, un demi-ton correspond à une case sur le manche.

 

2- les différents intervalles, leur nom, leur qualité…

Chaque intervalle portera un nom. On retrouve ainsi dans l’ordre :

  • La tonique : (La note référente qui donne son nom à la gamme. Par exemple DO pour une gamme de DO majeur)
  • La seconde
  • La tierce
  • La quarte
  • La quinte
  • La sixte
  • la septième

Les qualités des intervalles :

  • La seconde, la tierce, la sixte, et la septième, peuvent être « mineurs » ou « majeurs ». Si je prend l’exemple de la seconde, une seconde majeure sera situé un demi-ton (une case) plus haut que la seconde mineure.
  • Pour la quarte et la quinte, on parle de note ou intervalle « juste ». Il n’y a donc pas de mineur ou majeur pour celles-ci. En revanche il existe une note entre ces 2 intervalles. On parlera alors sois de quarte augmentée ou de quinte diminuée (selon le contexte et l’analyse du morceau).

3- Visualiser les intervalles à la guitare

Comme une image vaut mille mots, je vous ai concocté une petite explication pour mieux visualiser tout ça :

Intervalles musique

Vous avez ci-dessus tous les intervalles possibles. Chacun étant séparé par un demi-ton (ou une case sur le manche de la guitare).

Dans l’ordre :

Tonique → seconde mineure → seconde majeure → tierce mineure → tierce majeure → quarte juste → quarte augmentée ou quinte diminuée → quinte juste → sixte mineure → sixte majeure → septième mineure → septième majeure

  • Après la septième majeure, on retombe sur la tonique mais un octave au dessus. La totalité de ces intervalles représente donc un octave, ou 12 demi-tons, ou 6 tons.
  • Les intervalles mineurs sont écrits avec un « b » minuscule. Les intervalles majeurs sont écrits avec un « M » majuscule.

Les intervalles en contexte

 

gammes guitare

Nous allons prendre l’exemple des 2 gammes heptatoniques (7 notes) les plus connues. La gamme majeure et la gamme mineure naturelle !

 

La gamme majeure

Elle est donc constituée de 7 notes. La principale caractéristique qui lui donne sa qualité  « majeure » c’est sa tierce. En effet, sur le 2ème intervalle, on trouve une tierce majeure.

gamme majeure

Nous avons donc comme intervalles :

1 ton → 1 ton → 1/2 ton → 1 ton → 1 ton → 1 ton → 1/2 ton pour revenir à la tonique

Ce qui nous donne :

  • Tonique
  • Seconde majeure
  • Tierce majeure
  • Quarte juste
  • Quinte juste
  • Sixte majeure
  • Septième majeure
  • Tonique (1 octave plus haut)

La gamme mineure naturelle

Elle est également composée de 7 notes. La principale caractéristique qui lui donne sa qualité « mineure », c’est aussi sa tierce. Celle-ci sur le 2ème intervalle est donc mineure.

gamme mineure naturelle

On remarque que 3 notes diffèrent de la gamme majeure : la tierce, la sixte, et la septième, sont passées mineures.

Nous avons donc comme intervalles :

1 ton → 1/2 ton → 1 ton → 1 ton → 1/2 ton → 1 ton → 1 ton pour revenir à la tonique

Ce qui nous donne :

  • Tonique
  • Seconde majeure
  • Tierce mineure
  • Quarte juste
  • Quinte juste
  • Sixte mineure
  • Septième mineure
  • Tonique (1 octave plus haut)

A RETENIR

Une fois que vous connaissez les intervalles d’une gamme ou d’un mode et la distance qui les séparent, vous n’avez plus qu’à décaler le motif aux autres tonalités. Ces intervalles seront toujours les mêmes que vous partiez d’un DO, d’un LA, ou de n’importe quelle autre note. C’est pourquoi vous n’avez plus à penser en termes de positions à apprendre par cœur, car vous saurez quelles notes jouer et la distance qui les séparent.

En conclusion

 

J’espère que cet article aidera ceux qui débutent en composition ou improvisation, pour mieux comprendre la notion des intervalles à la guitare et en musique de manière générale. Ce que je vous partage est le fruit de mes recherches sur le sujet et de mes expérimentations en contexte.

J’ai commencé comme tout le monde à apprendre quelques positions de gammes (la fameuse pentatonique par exemple). Je pense qu’on passe forcément par cette étape. Mais penser « intervalles » plutôt que d’apprendre par cœur des positions m’a permis de progresser beaucoup plus vite et mieux comprendre ce que je faisais et entendais.

Je me permets pour finir de vous partager le site Oreille Moderne de Laurent Rousseau qui propose des formations très qualitatives pour une très modique somme (mais aussi plein de contenu gratuit). La formation intervalles et système CAGED m’a personnellement apporté beaucoup, et Laurent est très pédagogue (c’est peu de le dire).

Vous êtes encore la ? Tous à vos guitares, c’est en forgeant qu’on devient forgeron 😉

Musicalement !

INFO : Place des Musicos va devenir « VT Production » !

L’aventure se termine ici, mais pas d’inquiétude, nous repartons de plus belle avec un site mieux conçu. Il n’y a encore que très peu de contenu dessus pour l’instant, mais vous pouvez déjà le consulter à ce lien : https://vtproduction.fr

M »étant développé dans la vente de sample packs, j’ai décidé de centraliser le tout sur un seul site. Ce dernier comprendra un espace blog avec des articles toujours basés sur apprendre à produire sa musique en autodidacte. Mais également une boutique en ligne avec mes packs de samples fait maison, et par la suite j’y intégrerais une page artiste pour y présenter mes compositions et reprises.

Espérant que cette évolution vous plaise 🙂

Valentin
Les derniers articles par Valentin (tout voir)

2 Commentaires

  1. Lilou

    Bonjour et merci pour ces infos. Très accessible pour une debutante en theorie musicale comme moi et du coup ca donne envie d’apprendre les differentes gammes

    Réponse
    • Valentin

      Merci à toi Lilou.

      Je remplacerai le terme théorie par analyse plutôt. En effet il y a plein de guitaristes qui jouent très bien mais qui n’ont aucune idée de ce qu’ils font et sont incapable de donner un nom à leurs notes. Comprendre les intervalles permet de capter ce que l’on fait, de donner un nom, et savoir comment est fichu une gamme/mode.

      Musicalement.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez le très bon e-book de Cyril Michaud pour apprendre la guitare en 75 méthodes ! Cliquez sur l’image pour en savoir plus :

Partager ce blog :