Avec quel équipement composer sa musique ?

Salut les musicos !

Aujourd’hui je vais aborder un sujet orienté « matos » (j’aurais pu simplement dire matériel, mais ça ne rime pas avec musicos…) ! Alors, ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous demander de vous équiper de tout l’équipement présent sur la photo de l’article. D’une part parce qu’il vous faudrait faire un prêt bancaire, et ensuite, car cet article s’adresse plutôt aux compositeurs novices.

Bien, tout d’abord avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à vous prévenir que pour s’équiper correctement, il faut investir un peu d’argent. Bah oui, la musique, ça coute cher (ça, ce n’est pas un scoop). Mais rassurez-vous, pour débuter dans le monde de la composition, il est inutile d’investir dans des produits aux 1001 fonctions dont vous ne vous servirez que de 10.

 

3 conditions préférables avant l’achat

 

Avant de vous lancer dans l’achat d’équipement, il est préférable de remplir ces 3 conditions :

1. La motivation

Vous vous rappelez ? J’en parlais dans mon précédent article, la motivation joue un rôle essentiel dans l’envie d’apprendre. En effet, si vous n’êtes pas motivés à 100% par l’idée de créer vous même vos chansons, vous allez dépenser de l’argent pour vous rendre compte 1 mois plus tard que vous n’utilisez même plus votre matériel.

Ce qui est fréquent, ce sont les personnes qui achètent par curiosité, sans vraiment avoir analysé ce qui les pousse à vouloir composer. Donc, soyez sûr d’être motivé !

2. L’environnement de travail

« Quoi ? On va devoir travailler ? »

Eh oui désolé d’en décevoir certains, mais composer sa musique est un véritable travail, et pas si simple en plus. Avant que la moitié d’entre vous abandonnent leur projet, je tiens à vous rassurer, quand c’est pour un projet lié à une passion, le travail se transforme en véritable plaisir. Rassuré ?

Bon, ce que je veux évoquer, c’est qu’il est bénéfique dans les débuts d’avoir un espace de travail suffisamment grand pour accueillir votre équipement, mais aussi qu’il soit isolé, par exemple une chambre/pièce dédiée. Perso, j’ai fait l’erreur de commencer sur un espace réduit très peu propice à la créativité, et qui plus est, dans un salon ou je vivais avec mes colocataires.

Bref, l’idéal, si possible, c’est d’avoir une pièce dédiée ou une chambre suffisamment grande pour disposer votre matériel judicieusement. Un grand bureau informatique avec le tiroir à clavier qui se déroule est parfait (vous pouvez y installer votre clavier midi pour un gain de place non négligeable).

3. Un budget disponible dans vos économies

Je ne vais pas vous demander d’avoir 1000 € de coté. Non.

Mais il faut être conscient qu’il faudra tout de même mettre la main au portefeuille pour pouvoir s’équiper du minimum nécessaire. Donc, essayez d’économiser quelques euros pour l’occasion. Pour du neuf, avec 300€ on peut s’équiper avec du matériel tout à fait correct. D’occasion, il est possible de s’en tirer avec 150€.

Bien évidemment, si vous possédez déjà un des équipements nécessaires, le coût sera moindre. Tiens d’ailleurs, c’est quoi l’équipement nécessaire ? OK on y vient.

 

Quel équipement pour commencer à composer ?

 

Vous l’attendez depuis le début de l’article, alors entrons directement dans le vif du sujet.

1. Un instrument de musique

Que ce soit une guitare, une basse, une batterie ou tout autre instrument de musique, il y a généralement un instrument autour duquel vont s’ajouter des effets et d’autres instruments, qu’ils soient virtuels ou non. Cependant, dans la composition uniquement électronique (électro, techno, house…), il est courant de ne pas posséder d’instrument physique. Les instruments sont alors des instruments virtuels (VST) et des synthétiseurs numériques. Je pars du principe que vous possédez déjà cet instrument (guitare, basse…).

2. Un ordinateur

Eh oui, en 2018 il est presque indispensable de posséder un ordinateur pour une composition musicale facilité, et de qualité. C’est un peu la première pièce de l’équipement numérique. C’est avec cet ordinateur que vous installerez votre (ou plutôt « vos ») logiciel de MAO (Musique Assistée par Ordinateur).

Vous pouvez aussi bien composer sur un PC fixe que sur un portable, mais sachez que l’ordinateur fixe est généralement bien plus stable et leurs processeurs plus puissants que sur portable. Vous pourrez également le faire évoluer en changeant les composants (+ de RAM, Changement processeur, etc.).

3. Une carte son externe

À moins que vous possédiez un ordinateur avec une carte son interne méga surpuissante (ce qui est très rare), je conseille fortement l’utilisation d’une carte son externe. Prenez en une avec connexion USB et auto-alimentée par USB pour commencer. Il y en a des très bien à pas chère pour commencer, et l’auto-alimentation vous évitera de brancher une prise de plus sur votre multiprise (qui chauffe déjà pas mal généralement).

Je conseille la carte son Behringer U-PHORIA qui est largement suffisante pour avoir un son stable et de qualité. A 40€ vous pouvez la trouver sur Amazon en suivant ce lien : https://amzn.to/2NckhzE

4. Un clavier midi / Contrôler

Le fameux clavier midi, ce piano aux allures de simple synthétiseur vous permet de jouer n’importe quel instrument virtuel sur votre logiciel de composition, mais également de contrôler des effets suivant les modèles. Pour les claviers les plus complets, vous avez tout-en-un. C’est-à-dire que votre clavier fait également contrôler midi. C’est ce que je vous recommande, car ce sera un gain de place sur votre espace de travail, et on y gagne financièrement.

Donc, sois-vous-en prenez un qui fasse une multitude d’effets et de contrôle, ou bien vous optez pour un clavier simple avec justes les touches piano, quelques boutons de pilotage (play, stop, next…) et 1 ou 2 potards ou molettes, mais vous devrez acheter un contrôler en plus. Je vous conseille de prendre un 49 touches pour avoir une gamme de tonalités suffisante à porter de main.

Le Nektar Impact LX49 est parfait. Bonne réactivité et les fonctions de base d’un contrôler avec plusieurs faders et de nombreux boutons. à 139€. Vous pouvez le découvrir ici : https://amzn.to/2wlyEuw

5. Un (bon) casque et/ou enceintes de monitoring

Personnellement, j’ai toujours travaillé au casque. Certains diront que rien ne remplace de bonnes enceintes de monitoring, et ils ont sûrement raison. Mais dans l’optique de débuter et se faire la main en composition, un bon casque fait très bien l’affaire si vous êtes limités en budget (donc la majorité des gens ^^).

Bien évidemment, n’allez pas écoutez vos enregistrements avec vos enceintes intégrées d’ordinateur portable hein (même pour dépanner… Non).

Pour un casque plus que correct avec une bonne gestion des basses, optez pour l’ATH M20X de chez Audio Technica. Il coûte 44€ et possède un rendu sonore très bon ainsi qu’une bonne isolation des bruits ambiants (si votre copine ou votre coloc aime passer l’aspirateur pendant vos écoutes ^^). Disponible chez amazon en cliquant ici : https://amzn.to/2wo0Ixn

Je ne suis pas très calé en enceintes de monitoring alors je préfère m’abstenir de tout conseil. Si vous connaissez un modèle intéressant à un prix raisonnable, n’hésitez pas à le partager dans les commentaires 😉

 

Pour conclure

 

Je vous est présenté le matériel de base que tout débutant commençant la composition et la MAO devrait posséder. Bien évidemment, cette liste varie en fonction de votre niveau (plus vous gagnez en expérience et plus vous avez besoin de fonctionnalités). Mais aussi de votre budget.

Avec les articles que je vous est présentés, vous vous en tirez pour 227€ (on est en dessous des 300 que je prédisais au début).

Retenez également que votre environnement de travail est tout aussi important. Soyez dans un espace clos assez grand pour accueillir votre équipement, et être à l’abri des dérangements sonores éventuels (vous savez, l’aspirateur…).

Des conseils sur du matériel ou des avis sur l’équipement nécessaire ? Rendez-vous dans les commentaires ci-dessous pour en discuter.

Musicalement,

 


Vous avez aimé ce post ? Restez informés des prochaines publications et obtenez GRATUITEMENT notre guide pour découvrir la guitare électrique :

Valentin

Je m'appel Valentin j'ai 30 ans, et je nourris une passion pour la musique et plus particulièrement la composition. Joueur de guitare depuis une douzaine d'années, je me suis perfectionné également dans la MAO et l'utilisation de logiciels de compositions et d'enregistrements. Je souhaite partager avec vous mes connaissances, mais aussi en apprendre de nouvelles car on arrête jamais de se perfectionner en musique 😉

Les derniers articles par Valentin (tout voir)

Laisser un commentaire